Qu’est ce qu’un jardin pédagogique et à quoi ça sert ?

Avoir un jardin pédagogique dans une école est une chose intéressante. Il va aider les élèves et les professeurs à cultiver des plantes pour faire une expérience concernant l’éducation. Cela permet aussi aux enfants d’aimer la nature et de savoir exactement le cycle de la vie. Découvrez dans cet article les conseils importants concernant ce sujet.

C’est quoi exactement un jardin pédagogique ?

Un jardin pédagogique est un endroit où les étudiants de primaire ou secondaire peuvent cultiver des plantes. Ils peuvent faire une culture de légumes, de fruits ou encore des fines herbes. Ils peuvent même les associés avec un petit élevage et une apiculture ou de cultiver des plantes mellifères. Le jardin doit être un projet unique pour chaque école, c’est-à-dire qu’il vous appartient d’inventer votre propre espace selon vos besoins et vos élèves. Donc, les produits venant du jardin peuvent être utilisés pour l’école ou bien être vendus pour une source d’argent. Vous pouvez placer de petits pots sur le bord de la fenêtre ou juste planter des laitues dans l’eau dans la salle ou réserver même une parcelle dans la cour.

Pourquoi faire un jardin pédagogique ?

Comme son nom l’indique, un jardin pédagogique sert pour faire des activités ludiques et éducatives pour les enfants. C’est un endroit de détente et d’apprentissage pour l’école. Il permet aussi aux élèves d’apprendre sur les aliments sains et la nutrition et de multiplier ses expériences. Cela va les sensibiliser et les rendre responsables sur l’importance et la protection de l’environnement dès qu’ils sont encore jeunes. Un jardin pédagogique est aussi nécessaire pour enseigner les enfants aux principes d’une science spécifiquement la biodiversité. Cela vous permet également d’aider vos étudiants sur des sujets intéressants comme l’index du jardinage, le temps et les saisons en étudiant la croissance des plantes… Vous pouvez même les utiliser pendant vos exercices de maths.

Comment créer son propre jardin ?

D’abord, vous devez mettre en tête l’emplacement et la surface de votre jardin. Il doit être placé au sien de votre établissement. Une fois que vous avez fini d’étudier sa place, il est temps maintenant de prévenir la communauté. Si votre école ne dispose pas un espace cultivable, vous pouvez utiliser un terrain privé, mais à condition d’avoir un contrat. Si vous ne trouvez jamais un terrain à votre proximité, vous pouvez créer votre jardin pédagogique dans de différents pots, des bacs… Pour concrétiser le jardin, organisez un programme de plantation selon le calendrier de l’école et les saisons.

Comment améliorer la production d’une exploitation agricole ?
Trouver une entreprise spécialisée dans la nutrition et la santé animale