Un business plan rédigé autour de l’exploitation agricole

business plan de l’exploitation agricole

Publié le : 26 janvier 20215 mins de lecture

Le meilleur moyen de définir dans quelle direction une entreprise doit aller à court et à long terme, surtout lorsqu’on souhaite exercer comme éleveur ou agriculteur, consiste à préparer un plan d’affaires ou un business plan. En plus d’être un document permettant de structurer l’idée de projet et la réflexion du promoteur, il est nécessaire si vous voulez obtenir le financement de votre exploitation agricole de la part d’une banque ou d’un établissement de crédit.

Présentation du projet autour de l’exploitation agricole

Le contenu du document doit toujours commencer par le sommaire du business plan de l’exploitation agricole. De manière à faciliter la compréhension de l’idée générale du projet agricole aux lecteurs, cette première partie est destinée à résumer le plan d’affaires. Ensuite, il faut poursuivre avec le portrait du porteur de projet ainsi que l’origine et la description du projet. Il faut décrire également la mission de l’entreprise et ses objectifs pour les cinq années à venir comme les possibilités de diversification et d’expansion des activités, les circuits de commercialisation, le chiffre d’affaires par an, les marges, etc. Les activités de production doivent aussi être décrites dans la section de présentation du projet d’exploitation agricole. Il s’agit de présenter le nombre d’unités de production au démarrage ainsi qu’au cours des quatre années à venir tels que le nombre de plants ou de bêtes, la surface exploitée en hectares, etc. Bref, cette partie va présenter l’ampleur de la production, les indicateurs de mesure de rendement et les indicateurs d’évaluation de la performance ainsi que les pratiques de culture ou d’élevage. D’autre part, le document doit mentionner également les actifs de production à savoir le fonds en terre, les bâtiments, les matériels et les équipements fixes ou mobiles, puis le statut juridique de l’exploitation, la répartition des parts, comment seront versées les rémunérations, etc. Pour avoir plus d’information sur le sujet, cliquez ici

Analyse du marché et stratégie marketing de l’exploitation agricole

Avoir un regard objectif sur le contexte dans lequel évoluera l’exploitation agricole constitue le but de l’étude de marché. Par ailleurs, elle permet également de déterminer les futurs clients et les partenaires ainsi que les concurrents dans le secteur. L’étude de marché doit être minutieuse car elle constitue un outil stratégique pour l’entreprise. Il faut aussi déterminer la stratégie marketing de l’exploitation pour clarifier la manière dont seront proposés les produits. Il faut aussi préciser le marché visé que ce soit celui de l’agriculture biologique, le marché de niche ou le marché de masse, etc. Par ailleurs, il faut détailler les prix de vente ainsi que les coûts de revient en incluant les coûts directs et indirects et en précisant la politique de prix. Le mode de commercialisation des produits, s’il est nécessaire de les conditionner, de les entreposer et/ou de planifier leur transport, seront présentés dans cette partie. Enfin, la stratégie marketing va préciser les moyens de promotion de l’activité comme par exemple le site web, les réseaux sociaux, etc.

Planification financière de l’exploitation agricole

A part la partie présentant les atouts du projet de façon argumentée, un business plan d’exploitation agricole contient aussi un état prévisionnel financier. Le potentiel de rentabilité du projet d’exploitation et le besoin de financement sont mis en exergue dans cette partie. De plus, la planification financière est très importante lors de la recherche de financement car elle permet d’évaluer la viabilité financière du projet. Ces informations sont importantes pour les banquiers dans le but de les convaincre de vous fournir les fonds nécessaires. Le plan de financement précise les apports personnels, les investissements à réaliser sur cinq ans, les emprunts à moyen et à long termes, les aides financières potentielles, le bilan prévisionnel, le compte de résultat prévisionnel, le budget de trésorerie, etc. Ce sont les principaux éléments à présenter sous forme de tableaux.

Alternateur pour tracteur : comment bien le choisir ?
Des pièces pour vos engins agricoles

Plan du site